Winamax
Rubriques :À la uneEn bref
Résultats :WSOPMini WSOP
Affichage : Plus ancienPlus récent

Jeudi 13 juin : demandez le programme !

- 13 juin 2024 - Par VictorP

Suivez les World Series of Poker grâce au reportage exclusif de Winamax
10h (19h en France) : Event #36 – Deepstack 800 $ (Coup d'envoi)
C'est une quasi-certitude : ce tournoi de Not-Limit Hold'em à 800 $ l'entrée va faire le plein. Prévu sur deux jours, avec un tapis de départ de 40 000 jetons, des niveaux de trente minutes et un re-entry autorisé, ce Deepstack va une nouvelle fois rameuter bon nombre d'amateurs de No-Limit Hold'em du monde entier. Autre certitude : celle d'avoir droit à une première journée plus que chargée (12 niveaux) où l'on devrait assister à une véritable boucherie. Rendez-vous dès demain pour faire le point, en essayant de ne pas glisser sur les flaques de sang.

11h : Event #33 - Pot-Limit Omaha Deepstack 600 $ (Day 2 - 95 joueurs restants)
2 402 joueurs au départ, moins de cent 24 heures plus tard : sur les tournois les plus abordables des WSOP, on ne chôme pas. Au classement, on n'a reconnu aucun Français. Circulez, y'a (plus) rien à voir.
Event #33 : le chip-count complet

Midi : Event #34 - Freezeout 2 500 $ (Day 2 - 191 joueurs restants)
On espérait avoir droit à une horde de Français sur ce tournoi Freezeout NHLE à 2 500 $. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'on n'a pas été déçus. Si Alexandre Reard, Leo Soma et Julien Sitbon n'ont pas réussi à passer le cut du Day 1, on a tout de même la chance de retrouver quelques-uns de nos Français au Day 2. Parmi eux, on distingue dans le Top 10 notre Team Pro Romain Lewis (10ᵉ), juste derrière l'Américain Josh Arieh et la Canadienne aux sept millions de dollars de gain live, Kristen Foxen. Un peu plus bas dans ce classement, on retrouve également Maxime Chilaud (30ᵉ), Arthur Emig (36ᵉ), Erwann Pecheux (56ᵉ), Arnaud Enselme (103ᵉ), ou encore Johan "YohViral" Guilbert (118ᵉ). S'il y en a au moins qui peut faire mieux qu'Alexandre Reard, troisième l'an passé, on ne dit pas non. A noter : les 191 joueurs restants sont tous ITM, le Day 1 s'étant terminé par la bulle.
Event #34 : le chip-count complet

13h : Event #32 – Stud 1 500 $ (Day 3 - 9 joueurs restants)
Pour le tout premier tournoi de Stud au programme de l'été, 406 joueurs étaient au départ de ce tournoi de connaisseurs. Quarante-huit heures plus tard, ils ne sont plus que neuf à encore pouvoir prétendre au butin de 113 725 $ promis au vainqueur. Parmi eux, on retrouve, comme souvent, une belle brochette d'Américains emmenée par le chipleader Michael Noori. À ses trousses, les Britanniques Adam Owen et Richard Ashby tenteront de contrer les plans de celui qui fera tout pour aller chercher son deuxième bracelet de Champion de Monde, trois ans après avoir triomphé du Monster Stack à 1 500 $.
Event #32 : le chip-count complet

14h : Event #35 - H.O.R.S.E 1 500 $ (Day 2 - 210 joueurs restants)
835 entrants étaient au départ du premier tournoi de H.O.R.S.E de ces WSOP 2024. 210 d'entre eux seront au départ du Day 2 tout à l'heure. Parmi eux, seuls les 126 premiers entreront dans l'argent. Pour l'heure, s'il est encore bien trop tôt pour faire un quelconque pronostic, on remarque tout de même que cette variante n'est pas la préférée des Français. Heureusement que Daniel Tordjman (33ᵉ) et Edouard Mignot (75ᵉ), habitués des formats autres que le NLHE, sont là pour sauver l'honneur. Vétéran et bête noire de Benjo à l'Orleans, John Cernuto est toujours de la partie, tout comme Shaun Deeb et l'Australien Daniel Mayoh, actuel chipleader devant Bryan Jolly.
Event #35 : le chip-count complet

14h : Event #37 - Big O Championship (Coup d'envoi)
Deuxième (et dernier) tournoi de Pot-Limit Omaha High-Low au programme de l'été, dans sa version la plus chère. Ne vous attendez pas à voir débarquer plus de 200 joueurs sur cette épreuve pour spécialistes et/ou grandes fortunes.

15h : Event #31 – NLHE 6-Handed 3 000 $ (Day 3 et finale - 6 joueurs restants)
Alors que l'on imaginait assister au dénouement de ce tournoi mercredi soir, six survivants étaient encore en lice à l'heure du couvre-feu officiel des WSOP chaque soir (deux heures du matin). Tous, avec un point commun : celui de ne pas avoir une tête connue du grand public, à l'exception d'un David Coleman aux cinq millions de dollars de gains live et actuellement large chipleader. Côté Français, alors que l'on espérait voir l'un d'entre eux décrocher le deuxième bracelet tricolore de l'été, Alexandre Reard (24ᵉ), Florian Ribouchon (42ᵉ) et Sonny Franco (11e) ont tous les trois vu leur espoir de titre prendre fin.
Event #31 : le chip-count complet

16h : Event #29 – Limit Deuce to Seven Triple Draw Championship 10 000 $ (Day 4 – 3 joueurs restants)
Un onzième bracelet pour le légendaire Phil Ivey qui n'en a plus remporté depuis près d'une dizaine d'années ? Un septième pour le désormais spécialiste du format Jason Mercier ? Un an après avoir remporté son sixième bracelet sur ce même tournoi, mais à un buy in un poil moins coûteux, l'histoire serait plus que belle. Enfin, peut-être que Danny Wong a prévu de jouer les troubles fêtes pour s'adjuger une deuxième breloque au poignet ? Une chose est sûre, le dénouement de cette quatrième journée - qui n'étais pas prévue, mais le Day 3 s'est éternisé - permettra à l'un de ses trois champions d'écrire encore un peu plus sa légende.

VictorP

WSOP 2024 : tous nos articles


 

Event #30 : Mixed NLHE/PLO Deepstack 600 $

- 13 juin 2024 - Par VictorP

Alen Bakovic
Alen Bakovic (Canada) 207 064 $

Soutenu tout au long de la finale par un rail en folie, Alen Bakovic décroche son premier bracelet de Champion du Monde après s'être défait d'un field record de 3 351 joueurs ayant alterné en No-Limit Hold'em et Pot-Limit Omaha deux jours durant. Le Canadien n'avait pas de temps à perdre : il a expédié la TF en quatre petites heures, finissant par évincer l'Américain Brian Etheridge avec lequel il n'a pas manqué de rigoler tout au long de cette dernière. Une bonne humeur saluée par toutes les personnes présentes dans la salle, sans lesquels il n'aurait, selon ses dires, jamais remporté ce tournoi. "Tous ces gens m'ont facilité la tâche. Sans mes amis et mes mentors, je n'aurais certainement pas été au bout. Un moment donné, je me suis même demandé comment je pouvais être aussi calme. Et puis, je me suis rappelé que c'était grâce à eux". Un soutien indéfectible qui lui permet donc de repartir plus riche de 207 064 $. Enfin, repartir, pas vraiment. Car, après avoir remporté son premier titre WSOP, le Canadien a de bonnes raisons de s'éterniser quelques semaines de plus du côté de Las Vegas. "Je compte rester toute la durée des WSOP. D'autant plus que j'ai gagné mon siège pour le Main Event grâce à un satellite en ligne, alors je ne vais clairement pas m'arrêter en si bon chemin".

3 351 (re-entries inclus)

13 Français ITM
36ᵉ : Hugo Boucenna 6 181 $
59ᵉ : Patrick Uzan 3 473 $
 62ᵉ : Jonathan Therme 3 473 $
 101ᵉ : Laurent Villard 1 837 $
135ᵉ : Yoann Ouache 1 837 $
 140ᵉ : Remy Biechel 1 837 $
 159ᵉ : Daniel Tordjman 1 605 $
 161ᵉ : Karim Lehoussine 1 605 $
 245ᵉ : Aurelien Martin 1 416 $
277ᵉ : Jérôme Launay 1 262 $
 
314ᵉ : Raphael El Ferkh 1 262 $
 380ᵉ : Loic Xans 1 201 $
 430ᵉ : Antonin Teisseire 1 201 $

Photo : WSOP.com

WSOP 2024 : tous nos articles

Event #28 : Freezeout 1 500 $

- 13 juin 2024 - Par VictorP

Evan Bento
Evan Benton (USA) 412 484 $

"Le malheur des uns fait le bonheur des autres". La cruauté de la citation de Voltaire se vérifie trop souvent, au poker comme ailleurs. Sur ce tournoi Freezeout à 1 500 $, par exemple. Alors que l'on pouvait s'attendre à vibrer tout au long de ce Day 3 qu'entamait Nicolas Vayssieres dans la peau du dauphin à 22 joueurs restants, le parcours du Français a brutalement pris fin à neuf places de ce qui aurait été son premier bracelet de Champion du Monde. Une désillusion pour le clan tricolore qui a cependant fait le bonheur d'un homme : Evan Benton. Si ce nom ne vous dit rien, c'est normal. L'Américain a commencé à jouer il y a un an à peine. Il paraissait donc peu probable de le voir remporter un bracelet pour sa première participation aux WSOP. Et pourtant ! "Moi-même, je n'y croyais pas. Gagner un tournoi des WSOP alors que j'ai commencé le poker l'année dernière, ça parait fou. Après un début de festival plus que compliqué, je me suis dit qu'il était impensable de rentrer bredouille à la maison. Alors, pour ne pas laisser ma femme furieuse, je me suis laissé une dernière chance, et ça a fini par payer". Comme quoi, suivre son intuition, ça peut avoir du bon.

2 317 inscrits

14 Français ITM
9ᵉ : Nicolas Vayssieres 38 517 $
 32ᵉ : Rodney Assous 12 918 $
 35ᵉ : Eric Bensimhon 12 918 $
 51ᵉ : Fabrice Bigot 9 007 $
 108ᵉ : Jeremy Saderne 4 018 $
 113ᵉ : Baptiste Carteau 4 018 $
 154ᵉ : Yves Hallague 3 661 $
 176ᵉ : Pierre Gineste 3 377 $
 194ᵉ : Valentin Messina 3 377 $
 293ᵉ : Stephane Dedurfort 3 004 $

 296ᵉ : Arnaud Enselme 3 004 $
327ᵉ : Corentin Ropert 3 004 $
336ᵉ : Clement Meunier 3 004 $
344ᵉ : Julien Loire 3 004 $

Photo : WSOP.com

WSOP 2024 : tous nos articles

Mini WSOP : ElGrandote mise sur le bon cheval

- 13 juin 2024 - Par Phil Anthropik

miniMercredi soir, notre programme Mini WSOP affichait trois tournois dans des variantes bien différentes. On comptait, bien entendu, un inévitable No Limit Hold'em un poil moins populaire, mais tout aussi fun. Certains préféraient se la donner en PLO, quand d'autres tentaient leur chance sur un tournoi mixed games regroupant cinq jeux exotiques.

Si un joueur est traité de serrure par un homologue, il existe une bonne façon de montrer comment faire sauter les verrous : en payant bien loose pour aller chercher un coffre. Cet Event 34 Mystery joué en NLHE permettait ces petites folies pour aller glaner le diadème. À ce petit jeu, Kikolegend a été le meilleur. En ayant décroché une prime avoisinant les 2 000 €, il a pu oublier sa frustrante 57ᵉ place. Celui qui a tout raflé dans cette affaire, c'est SacDePomme. Arrivé avec une avance plus que confortable en table finale, il a su dominer de la tête et des épaules cette dernière épreuve. Résultat, il embarque dans sa besace 4 740 € et un très beau logo.

Pour ceux qui sont toujours à la recherche de la moindre équité, guettant un soupçon d'esquisse de backdoor, il était possible de prendre part à un tournoi de Pot-Limit Omaha à un prix abordable. Pour six euros, vous étiez libre de cliquer sur le bouton "Pot" quand bon vous semblait. Sur près de 1 300 joueurs ayant pris part à cette petite sauterie, on retrouvait en finale un certain Cedpok57, en quête d'un deuxième bracelet. Une quête qu'il ne réussissait toutefois pas à accomplir, la faute à une éviction précoce en septième place. Dès lors, tous les regards étaient tournés vers _Donk1Max_. Troisième d'un tournoi de HORSE Championship au cours des Winamax Series, cet amateur de variantes avait toutes ses chances pour convertir sa tentative. En vain. Celui-ci terminait finalement sur la plus petite marche du podium. Sortie du bois, c'est Cecile0813 qui finit par s'adjuger la première place pour un gain de 979 €.

Le HORSE est une espèce de gloubi-boulga du poker regroupant cinq variantes différentes : Limit Hold'em, Limit Omaha Hi Lo, Razz, Stud et Stud Hi Lo. Si au premier abord, cela peut sembler difficile à comprendre, essayer d'intégrer chacun des styles proposés permet de développer une approche différente du jeu en apportant plus de fun.

Sur cet Event 35, ils étaient 494 sur leurs montures, prêts à surmonter tous les obstacles. Les cavaliers les plus tenaces ont esquivé les rivières compliquées sans se prendre une haie mal placée. ElGrandote tenait les rennes de sa table finale avec un tapis deux fois plus conséquent que celui de son plus proche poursuivant. Le premier à rendre les armes, c'est CastorMgrtor. La faute à un tirage low manqué, et un high n'ayant pas fait le poids face au carré de Rois de THEPLAYER sur cette main d'Omaha (#22). Après la sortie de Razors Edge, on tenait le tiercé gagnant. Ne restait plus qu'à trouver le bon ordre. Revenu dans la course au titre, THEPLAYER cabrait finalement en Stud pour terminer à la troisième place. De son côté, MoreThanThis s'inclinait en Stud8. Sa paire d'As et son low hauteur 6 n'ayant pas réussi à dominer le jeu max d'un ElGrandote qui avait en sa possession un très beau A-2-3-4-5. Une victoire pour ElGrandote qui lui permet de repartir avec le fameux bracelet et la somme de 735 €.

Tournoi Dotation Vainqueur

EVENT 33 - PLO - 6€
REPLAY

4 941 € Cecile0813 - 979 €
EVENT 34 - NLHE Mystery - 25 €
REPLAY
48 105 € SacDePomme - 4 740 €
EVENT 35 - H.O.R.S.E - 6 Max - 15 €
REPLAY
3 051 € ElGrandote - 735 €

On joue à quoi jeudi ?

Ce jeudi soir, le choix sera un peu plus limité puisqu'il n'y aura que deux tournois Mini WSOP au programme. Alors, certes, la quantité est moindre, mais c'est pour mieux privilégier la qualité. Prenez par exemple ce tournoi de PLO5 Championship à 100 € l'entrée qui, grâce à sa belle structure, peut vous permettre d'attendre les nuts ou de tout envoyer sur un tirage avec 49 % d'équité dès la deuxième main. Par ailleurs, un alléchant Monster Stack à 8 € l'entrée vous a également été concocté. Bonne chance à tous !

Mini WSOP : tous les résultats

Mini WSOP : des bracelets tous les soirs jusqu'au 16 juillet

WSOP 2024 : tous nos articles

Si près, si loin

- 13 juin 2024 - Par Rootsah

Malgré de légitimes espoirs de bracelet au départ de la journée, les Français font chou blanc : Nico Vayssières termine 9e du 1 500 $, et Samy Bechahed 8e du 3k 6-Max.

Event #28 : 1 500 $ Freezeout
Event #31 : 3 000 $ 6-Handed

Nico 3
On aurait aimé commencer ce premier article poker par quelque chose de grand. Un podium, et pourquoi pas une victoire, pour le second bracelet français de l'été... On se prenait à rêver. Et pour cause : ce mercredi, de nombreux Tricolores étaient au départ de deux "Final Day" : le Jour 3 du 1 500 $ Freezeout, et le Jour 2 du 3 000 $ Six-Handed. Et on y croyait d'autant plus quelques heures plus tard, quand en fin d'après-midi, trois d'entre eux étaient encore en course : Samy Bechahed et Sonny Franco à 11 joueurs restants sur le 3k (après la sortie d'Alex Reard en 24e place et celle de Valentin Oberhauser au 29e rang, tout deux pour 18 603 $), ainsi que Nicolas Vayssières sur la dernière table du 1 500 $.

Bechahed
Malheureusement, toute cette histoire se termine un peu en eau de boudin : car si les trois joueurs ont tout de même réussi un gros deeprun sur des fields massifs (1 230 joueurs sur le 3k et 2 317 entrées sur le 1 500 $), aucun d'entre eux n'a pu se mêler à la lutte pour le titre. Sur le 3 000 $, Sonny Franco échoue finalement à la 11e place (37 419 $), suivi de près par Samy Bechahed, 8e (photo). Si les deux joueurs manquent leur première finale WSOP à Vegas (Sonny avait cependant terminé second d'un event WSOP-Europe à Rozvadov en 2021, pour 120 000 € de gains), le second continue sur la lancée d'un bon début de festival, où il avait déjà terminé 15e de l'Event #16, un 5 000 $ 8-Handed, pour 32 059 $. Cette fois, Samy encaisse 48 904 $ en récompense de ses efforts. "Je suis assez content de ma perf, assurait-il au micro d'Harper. 15e puis 8e, c'est de mieux en mieux, c'est un été qui commence sur les chapeaux de roue. Mais il faut arrêter ces places d'honneur, ce syndrome français, on veut gagner !"

Nico 4
Un souhait que Nicolas Vayssières, vous l'aurez compris, n'aura pas non plus réussi à réaliser : "Chevre.miel" se crashe à une frustrante 9e place du 1 500 $ (38 517 $), lui qui avait démarré le Day 3 à midi avec le second tapis des 22 joueurs restants. Un résultat d'autant plus cruel que sur la dernière main, le Français a été éliminé avec AQ contre... AQ, qui a donc fait couleur. "La croupière m'a regardé avec un air désolé", nous disait d'ailleurs Jonathan Pastore, qui était venu rail son pote.

Visiblement un peu sous le choc après ce terrible dénouement, malgré le réconfort de ses amis, Nico a tout de même accepté de revenir sur sa journée : "Sur la dernière table, je suis revenu avec le 10e stack sur 10, douze blindes, alors je n'avais pas tant d'attentes que ça. Je savais que ça se jouerait sur les cartes, et je connais ces structures, il y avait peu de chances que je fasse des erreurs. J'ai réussi à doubler assez vite, pour passer 7e sur 10 en jetons. Là, il faut serrer les fesses, jouer très tight... Il n'y avait rien à faire à la fin. As-Dame au low-jack, je dois y aller tout le temps, il y a trop d'argent à faire. Les cartes n'ont pas été très gentilles."

Rail
Le drapeau tricolore était de sortie !

Nico 2
Au moment du débrief, Nico pouvait tout de même retenir quelques motifs de satisfaction : "Ma première finale WSOP, c'était un peu un objectif, je suis quand même content. Maintenant, je vais aller en chercher une deuxième, puis une troisième, et aller plus loin que la 9e place." Chevre.miel valide en tout cas la première TF de l'été pour sa villa. "Sois fier, il y en aura d'autres," lui disait un pote qui tentait de lui remonter le moral au payout. Cela, on n'en doute pas un instant. Bravo, Nico !

2-7
Pendant ce temps, une petite TF bien sympathique se joue sur le plateau télévisée : celle du 2-7 Triple Draw Lowball Championship, avec un casting cinq étoiles à quatre joueurs restants : rien de moins que Phil Ivey (par contre, on valide pas le bob Phil), Jason Mercier (qui a décidé de raser tout cheveu ou poil de barbe) et le spécialiste des variantes Benny Glaser, détenteur de cinq bracelets WSOP. On souhaite bonne chance au shortstack Danny Wong ! En cas de victoire, Phil Ivey dépasserait Doyle Brunson et Johnny Chan au palmarès des WSOP, les trois joueurs détenant chacun dix bracelets... Sinon, le vainqueur empochera un joli chèque de 347 440 $ (104 000 $ assurés), qui en revanche ne restera pas dans la légende.

WSOP 2024 : tous nos articles