Top 5 : les blessures à la con

Par dans

Des blessures, ça arrive. Mais là, on touche au sublime.

tt

Paqueta et son cerf-volant

Oui, vous avez bien lu. Cet été, le milieu lyonnais s'est blessé avec la ficelle de son cerf-volant. Vraiment. On ne savait même pas que c'était possible, mais il l'a fait. Un doigt sectionné qui a nécessité une intervention chirurgicale, tout de même. Heureusement que cette blessure intervient pendant l'intersaison, sinon on aurait probablement perdu Jean-Michel Aulas. Ou à la limite, un cerf-volant de la boutique de l'OL, là d'accord.

Santiago Canizares et son parfum

Essayer d'amortir un objet qui tombe par terre avec son pied n'est pas toujours une idée de génie. C'est ce qu'a appris l'ancien gardien international lorsqu'il jouait à Valence. Sélectionné pour disputer la Coupe du monde au Japon et en Corée avec la Roja en 2002, il s'ouvre le pied en tentant de sauver une bouteille de parfum avec le pied, quelques jours seulement avant le début de la compétition. Résultat : tendon complètement sectionné. Santiago est forfait pour le tournoi et ne retrouvera quasiment jamais son niveau. Foutu Channel numéro 5. 

Steve Marlet et son accréditation

L'histoire est connue, mais on ne s'en lasse pas. En pleine préparation pour l'Euro 2004 avec l'équipe de France, le joueur de l'OM est aux anges. Jusqu'au moment où seul dans sa chambre, il décide d'enlever l'accréditation qu'il porte autour du cou. Mais c'est le drame. Le bout de plastique se plante directement dans l'oeil. Résultat de ce geste technique raté : une déchirure de la cornée. Très handicapé, cette blessure oblige Steve à rester sur le banc de touche pour tout le reste du tournoi afin de voir les matchs du banc. Enfin "voir", c'est un bien grand mot. Car vu le tournoi des Bleus cette année là, il n'était peut être pas si mal d'être aveugle. 

Philippe Mexés et son bronzage

Avoir l'air beau gosse n'est pas donné à n'importe qui. Même Phillipe Mexés doit bosser pour y arriver. Malheureusement en 2013, une petite séance d'UV aura eu raison de l'international. Client trop assidu de la salle de bronzage. Philou finira par contracter une épithéliopathie séreuse centrale à l’œil gauche (pour les opthalmos qui nous lisent). Une blessure assez sérieuse à l'oeil donc, qui le rendra inapte au foot pendant quelques semaines. Beau et bronzé peut-être, mais forfait. Comme quoi, on ne peut jamais tout avoir.

Renato Civelli et la canne à pêche

En 2008, l'ancien défenseur phocéen a eu la peur de sa vie. Alors qu'il pêchait tranquillement à Marseille, sa canne tombe dans la mer. Jusqu'ici, rien de bien méchant. Mais alors qu'il tente de la récupérer, l'Argentin tombe à l'eau, emporté par une vague. Et il reste ensuite coincé contre un rocher pendant de longues minutes, tout près de la noyade. Plus de peur que de mal au final, car le joueur à fini par remonter sur la berge. Le bilan n'est pas si terrible : quelques contusions et une petite plaie à la tête Mais cette mésaventure l'aura affecté longtemps, jusqu'à manquer deux semaine d'entrainement pour se remettre de ses émotions. Peut-être pour cette raison que le joueur choisira de signer à Lille par la suite. Là-bas au moins, aucun risque ...

Les pages à suivre

tw

fb

in

tk

wtv

tww


Freezze

World's Best Boss.

Suivez Freezze sur Twitter