Winamax

[Blog] Six mois, émoi et moi

Par dans

François Pirault Blog Facebook

Nous voici en juillet, synonyme d'une première moitié d'année passée ! Il est temps de faire un point sur la période écoulée. Au 1er janvier, j'avais défini un objectif online de 4 sessions + 1 jour de travail, mais rien de précis pour le live car nous n'étions pas encore sûrs que le circuit allait reprendre. L'objectif global annuel était de 2 115 heures de poker sur l'année soit 1 057 heures sur 6 mois ainsi qu'un objectif online annuel de 150 000 €.

Cependant, après la première semaine de 2022, j'ai redéfini ces objectifs, passant à 2 500 heures pour l'année, avec un nouvel objectif plus long terme : gagner 2 millions de gains nets hors frais sur 5 ans. J'ai finalement remodifié ce dernier en 4 millions sur 5 ans, objectif que je pense atteindre moins de 5% du temps, mais qui reste possible si je continue de progresser au quotidien et monter de limites. Ce travail de vision moyen/long terme me permet de garder une motivation haute au quotidien.

Alors ces 2 500 heures ?

François Pirault

Après 6 mois, je ne suis qu'à 1 147 heures et 15 minutes (dont 75h50 de travail mental), au lieu des 1 250 heures prévues. J'ai fait plusieurs erreurs dans la gestion de mon temps en m'éparpillant un peu trop dans des projets annexes - notamment une trentaine d'heures d'espagnol. J’ai également changé d’environnement puisque j'habite désormais avec ma copine. De plus, j'ai légèrement surestimé ma capacité à travailler mon jeu lors des déplacements live. Moi qui n’avais jamais fait autant de live en si peu de temps, je découvre à quel point le changement de lieu et de rythme rend plus difficile la tenue de mes routines. Je reste tout de même satisfait du résultat global et de mon attitude.

Concernant le online, j'ai eu un début d'année complètement fou avec plus d'un demi-million de gains nets ! Comme je joue plus cher d’année en année, quand ça se passe bien maintenant, ça se passe très bien. J'ai tout de même vécu mon plus gros down online, d'environ 70 000 €, avant de remonter quasiment à l’équilibre avant Vegas.

Pour le live, les résultats sont moins glorieux, mais j'ai quand même bien progressé sur la période en modifiant et remodifiant plusieurs fois mes thinking processes, ma poker face et mon attitude aux tables. J'ai également participé cet été mon premier tournoi à 25 000 $, sur lequel j'ai même atteint les places payées. Cependant, je dois encore beaucoup progresser sur les tournois live où je joue beaucoup plus de joueurs amateurs qu'online. Il va falloir que je m'adapte bien plus à chaque adversaire. Plus j'en fais et plus je me rends compte à quel point c'est différent du online. Je finis dans le rouge en live sur la période, mais ces chiffres sont à relativiser car je joue beaucoup plus cher.

Courbe 6 mois

Résultats online

572h15 de jeu
182h55 d'étude du jeu
+ 582 169 € (+ 523 293 € après swap)

Live

316h15 de jeu
Droit d'entrée moyen : 2 450 € pour 54 tournois live.
- 74 950 €

Priorité, intensité, long terme

François Pirault

J'ai beaucoup appris sur moi lors de ces 6 mois. J'ai notamment eu une période d'environ 2 semaines où je me suis senti un peu oppressé. J'avais l'impression de ne plus réussir à avancer au poker car je m'étais éparpillé dans trop de projets, avec en plus des évènements extérieurs non prévus. En repriorisant l'essentiel et en abandonnant certains projets, j'ai recommencé à me sentir bien et j’ai repris du plaisir à progresser.

Un autre enseignement dont j’avais déjà pu témoigner de l’efficacité par le passé est l'importance d'avoir une vision long terme. Cela permet de continuer de faire les actions qui rapportent le plus au quotidien, sans se soucier de bust sur un gros bluff ou un gros call s'il parait optimal. Dès que j'ai mis en place mes objectifs sur 5 ans, j'ai tout de suite ressenti des changements dans mon jeu : j'ai fait de nouvelles erreurs qui m'ont permis d'apprendre plus vite par la suite et de prendre plus de plaisir aux tables.

Dernier point vu lors du séminaire Winamax : mettre de l'intensité dans chaque heure de travail. Il s’agit davantage d’un rappel de l'importance d’effectuer un travail en profondeur plutôt qu'en surface, pour continuer de progresser efficacement.

Priorisation, vision long terme et intensité : tels sont mes trois nouveaux mots-clés, que je relis chaque matin pour les ancrer en moi jusqu’à ce qu'ils deviennent inconscients.

À 1 100 à l’heure !

François Pirault

À l'heure où j'écris ces lignes, je suis encore à Las Vegas pour les WSOP et je compte bien me donner à fond pour aller chercher un bracelet WSOP [François n'est pas passé loin, terminant 6e du 5 000 $ 8-Handed pour sa première finale à Vegas, NDLR]. Dans tous les cas, je vais continuer de me concentrer au quotidien à devenir le meilleur possible pour aller chercher un titre live sur un évènement majeur. Je vais viser 1 100 heures de poker live et online confondus !

Je vous invite à faire ce point biannuel en restant le plus objectif possible (notez le jeu de mot de qualité) pour mettre au clair vos apprentissages de ce début d'année et continuer d'aller vers la direction qui vous correspond le plus. Bonne chance à tous !

Les pages à suivre

t in f wtv wtv wtv wtv


On_The_Road

Sa deuxième tentative sur la Top Shark Academy s'est soldée par un high score monstrueux. Le Nantais est un vrai guerrier !

Suivez On_The_Road sur FacebookSuivez On_The_Road sur TwitterSuivez On_The_Road sur Instagram