[Blog] À la croisée des chemins

Par dans

BlogLeVietF0u
Nous sommes le jeudi 16 avril au petit matin. Je contemple d'un air satisfait l'écran de mon ordinateur portable. Même si les dernières heures ont été dures, la faute à un chipleader ultra agressif et un fort ICM sur mon stack, je suis officiellement au Day 3 du 3 Million Event KO des Winamax Series. Je n'ai qu'un maigre tapis de 15 blindes, mais seuls 51 joueurs me séparent désormais du titre ultime et des 380 000 € promis au vainqueur. Je fume machinalement une cigarette sur le balcon, ma coloc' Lucille me félicite et m'encourage à aller me reposer. Elle a raison : demain sera sans doute le jour le plus important de ma carrière de joueur de poker.

Je peine à m'endormir. Plein de souvenirs remontent à la surface : toutes ces occasions manquées, parfois à cause de la malchance, souvent par ma faute. L'EPT Prague 2017 et 2019, le PCA 2019...

calamusa-pca

On m'a désormais affublé d'une étiquette qui me colle à la peau : celle d'un mec qui se crée des opportunités sans jamais parvenir à les concrétiser. Mais cette fois, c'est différent. Autrefois, j'étais écrasé par la pression financière, les enjeux liés à ma reconduction en tant que pro Winamax, ainsi que cette attente générale pour que je transforme enfin l'essai. Et là, je repense à cette discussion dans le van me conduisant à l'aéroport de Nassau avec Steph' (Matheu) il y a deux ans et demi. Elle m'avait ouvert les yeux. Ce que je pensais infiniment complexe était en réalité infiniment simple. Il suffisait que je me fixe une règle d'or et que je n'en déroge jamais : donner le meilleur de moi-même lors de chaque projet entrepris, pour ne plus jamais avoir de regrets.

Je me réveille en fin de matinée. Un petit call rapide à mon personal trainer "deryc", un petit déj' copieux, un WOD rapide et intense en milieu d'aprèm' puis une collation légère avant de jouer. Il est déjà l'heure d'allumer mon écran, l'heure de tout donner tout simplement. C'est parti !

Je fold les premières mains. Et après 30 minutes de jeu, je double mon tapis ! Ma petite paire servie tient contre le As-Valet du chipleader, et me voilà à 30 BB. S'en suit probablement le plus grand rush de ma carrière : trois flips qui passent, une ventrale rentrée contre deux paires max puis un brelan floppé sur un flop hauteur Roi contre un adversaire qui détenait As-Roi. Me voilà chipleader à 3 tables restantes, comme dans un rêve. Je relance As-Roi UTG, la Small Blind part à tapis pour 10 BB et la Big Blind surrelance all-in à son tour pour une trentaine de blindes. Je paie et grimace : mes chances de gagner sont minces face à As-6 de coeur et surtout face à la paire d'As servie de la Big Blind. Quelques secondes plus tard, je hurle de joie : un Roi est apparu au flop et un second au turn. Je ramasse 7 000 € de Bounties et j'ai un énorme stack pour aborder les demi-finales. Puis OFtenabird part à tapis pour une dizaine de blindes. Je paie avec une paire de 3 et je floppe carré face à son Dame-9 !

Le rêve à portée de main

Calamusa-chip
Comme dans un rêve, je suis méga chipleader pour entamer la table finale à 7. Je gagne tout de suite un gros coup en plaçant un check/raise all-in sur un flop 3-5-6 contre turbosystem, puis en reperds un de même taille avec 9-9 contre le As-Roi de Dr.Bayard. Tout se passe bien, avant que je ne fasse une grosse erreur, en surjouant un tirage couleur à tapis : turbosystem a un tirage couleur supérieur et s'impose logiquement. Toute la dynamique est inversée : je suis hors de position face au joueur le plus aggressif de la table, qui a un tapis équivalent au mien. Je repense au PCA : pas question de faire les mêmes erreurs. Je resserre mon jeu au maximum et nous tombons à 3 joueurs restants : Dr.Bayard, turbosystem et moi-même. 200 000 € assurés, et mon petit tapis me dicte maintenant de prendre plus de risques : je passe deux coups à tapis et me maintient en vie. Puis turbosystem fait tapis au bouton, et Dr.Bayard paye !!! Paire de 2 contre As-Valet. Le flop offre un brelan de Deux à turbosystem mais la river est un 10 : je peine à réaliser qu'il offre une quinte à Dr.Bayard...

Je suis en HU du plus grand tournoi de poker jamais joué online en France, bordel ! Plus de 40 000 joueurs en lice et plus de 5 millions d'euros de prizepool... Le heads-up sera hélas expéditif et à sens unique. Poussé dans mes retranchements et avec un tout petit tapis, je n'ai pas la chance de réellement exister. Je termine mon tournoi avec une paire de neuf s'inclinant face à K3 qui trouve une couleur river.

Revivez un Day 3 riche en émotions...

C'est fini. Je contemple un peu hébété mon écran. Mes réseaux sociaux sont en feu, je reçois des centaines de messages. Je n'ai pas de regrets, car j'ai ce sentiment d'avoir enfin réussi à aller chercher cette grosse perf' qui me manquait tant. C'est un peu fou : transformer un ticket de 125 € gagné auparavant en remportant l'XTASE, en 291 632 € sonnants et trébuchants !

Je fume une dernière cigarette sur le balcon avant d'aller me coucher, en appréciant le chemin parcouru depuis cette conversation dans un van à Nassau. Je me répète encore une fois machinalement cette devise dont je ne me départirai plus : "Lorsque tu entreprends quelque chose, quelque soit le domaine, donne le meilleur de toi-même". Je remercie encore une fois ma bonne étoile qui me suit depuis toujours.

Les pages à suivre :

t @Winamax


in @Winamax


f Winamax


wtv Winamax TV


wtv Wam-Poker


LeVietF0u

L'enfant terrible du Team Winamax a remporté les plus gros tournois W et fait souvent parler la poudre en live. Un talent ravageur, à la table comme sur les réseaux sociaux.

Suivez LeVietF0u sur FacebookSuivez LeVietF0u sur TwitterSuivez LeVietF0u sur Instagram